cleversoft group GmbH+49(0)89 288 51110
Open a Support Ticket Support
S'abonner à notre newsletter
cleversoft navcleversoft nav
contact cleversoft
S'abonner à notre newsletter

Avez-vous déjà vu les changements dans la Taxonomie 2.8 publiés par EIOPA ? Le projet de travail public initial et les amendements QRT pour le reporting de l'année prochaine sont déjà connus. Pour des informations détaillées sur le projet de modification de l'ITS pour 2.8 et ce à quoi il faut s'attendre par la suite sur la base de la feuille de route de l'EIOPA, voir l'analyse dans notre article de blog.


Découvrons ensemble comment nous pouvons aider votre entreprise.


Les solutions professionnelles de cleversoft vous ouvrent l’accès à un nouveau monde d’efficacité.

Contactez-nous

Découvrons ensemble comment nous pouvons aider votre entreprise.


Les solutions professionnelles de cleversoft vous ouvrent l’accès à un nouveau monde d’efficacité.

Contactez-nous

L’EIOPA a publié le projet officiel d’amendements ITS pour le reporting de la fin de l’année 2023 (qui aura lieu en 2024) et l’a soumis à la Commission européenne. Les changements décrits dans ce projet seront mis en œuvre dans le cadre de la Taxonomie 2.8 de l’EIOPA.

Les modifications finales qui sont ressorties de la consultation publique sur le sujet et qui sont incluses dans le premier projet de travail public de la Taxonomie 2.8 de l’EIOPA s’élèvent à environ 80 modèles révisés, 40 nouveaux modèles et 30 modèles supprimés et près de 150 nouvelles listes déroulantes. Lors de l’atelier « Taxonomy meets market » du 6 avril, l’EIOPA a répondu aux préoccupations concernant le fait que les délais de mise en œuvre des amendements et de l’entrée en vigueur de l’IFRS 17 sont les mêmes. Cependant, aucun report n’est envisagé à ce stade, car l’EIOPA a déclaré que les amendements réduiront la charge réglementaire de Solvabilité II et que l’impact sur le reporting ne devrait pas être important.

Principaux changements

Les principaux changements peuvent être divisés en plusieurs parties : modifications des points d’entrée, nouveaux modèles et modèles supprimés.

Points d’entrée

Le changement le plus notable pour la taxonomie 2.8 est que les points d’entrée du rapport annuel sur la stabilité financière, y compris le Solo annuel de stabilité financière(afs), le groupe(afg) et les succursales de pays tiers(afb) ont été définitivement supprimés du rapport.

Les points d’entrée de la BCE en matière de déclaration n’étaient pas couverts dans la première version du projet de travail public, mais ils devraient être inclus dans le deuxième projet de travail public publié en juin.

Modèles supprimés

Les modèles suivants ont été définitivement supprimés des rapports :

Nouveaux modèles

Les nouveaux modèles peuvent être divisés en plusieurs grandes catégories :

Activités transfrontalières : Les nouveaux modèles S.04.03, S.04.04 et S.04.05 pour les activités transfrontalières ont été ajoutés pour remplacer les modèles S.04.01 – Activité par pays; et S.05.02 – Primes, sinistres et frais par pays. Le modèle S.04.03 fournit la liste des entités de souscription, y compris les listes de toutes les succursales EEE et hors EEE de l’entreprise d’assurance, le modèle S.04.04 se concentre sur le lieu de souscription et le modèle S.04.05 sur le lieu du risque. Les détails sont répartis sur la base de la localisation du risque et au niveau de chaque pays pour les activités dans l’EEE et hors EEE. En outre, un seuil basé sur le risque de 5% des primes brutes émises sur S.04.05 a été introduit.

Risques liés au changement climatique pour les investissements : Le nouveau modèle S.06.04 – Climate change-related risks to investments ne comporte que quatre cellules, qui répartissent les informations entre le risque physique et le risque de transition :

Les KPIs peuvent être calculés en utilisant une méthodologie propre et les règles de proportionnalité de l’EIOPA s’appliquent toujours, ce qui signifie que si l’entreprise peut expliquer dans le rapport ORSA pourquoi ces risques ne sont pas matériels. Cependant, il convient de mentionner que le modèle S.06.02 – Liste des actifs a également été modifié avec des colonnes supplémentaires pour la déclaration des risques climatiques.

Analyse des obligations non-vie : Afin d’augmenter la visibilité de la supervision des produits non-vie, l’EIOPA a ajouté le modèle S.14.02 ; Les informations sur le nombre de contrats, les primes émises, les commissions, les sinistres payés, le pays et les informations sur le nombre d’assurés doivent être rapportées par BdF et catégorie de produit.

Souscription du risque cyber : Un nouveau modèle S.14.03 a été ajouté, dédié aux produits couvrant le risque cybernétique, comprenant des informations sur le marché cible (B2B ou individuel) et la nature de la perte couverte, des informations indiquant si le risque cybernétique est la composante principale de la police ou un complément, et quels types de risques cybernétiques sont couverts.

Modèles de modèles internes : Plusieurs nouveaux modèles remplacent les S.25.02/S.25.03 pour les rapporteurs de modèles internes, un pour chaque module de risque :

L’EIOPA a annoncé qu’elle avait utilisé les modèles de modèles internes spécifiques de plusieurs ANC et les avait intégrés dans les nouveaux modèles de déclaration Solvabilité II. Par conséquent, les ANC sont censées envisager d’éliminer les modèles spécifiques de MI dans la mesure du possible afin d’éviter toute duplication des rapports.

Ces modèles sont déclarés en fonction de leur disponibilité selon l’architecture du modèle interne et le profil de risque, lorsque cela est possible, moyennant un effort raisonnable. Les données à déclarer sont convenues entre les autorités nationales de contrôle et les entreprises d’assurance et de réassurance.

Modèles de transactions intragroupes : Les modèles de la série S. 36 (S.36.01 – S.36.05) ont été alignés sur les tableaux FICO et des informations supplémentaires sont donc requises dans chacun d’entre eux. Les tableaux de certains modèles ont tellement changé qu’ils sont marqués comme entièrement nouveaux.

Modèles de concentration des risques : Les séries S.37 ont également été alignées sur le FICO et reflètent les améliorations et les leçons tirées de l’analyse des données par l’EIOPA et de l’expérience des années précédentes.

Dans le S.37.01, une nouvelle approche a été utilisée – le tableau se compose des expositions par contrepartie (et non poste par poste), par la valeur des expositions dans chaque type d’instrument listé dans le modèle) par contrepartie unique en dehors du périmètre du groupe. Seules les expositions significatives doivent être listées.

Les nouveaux modèles S.37.02 et S.37.03 consistent en des tableaux récapitulatifs par principaux facteurs – devise, secteur, pays, classe d’actifs et notation, basés sur toutes les expositions du groupe à des tiers, y compris les expositions significatives et non significatives.

Comment cela affecte-t-il nos services ?

Comme d’habitude, nos services seront continuellement mis à jour avec chaque nouvelle version de la taxonomie EIOPA. En ce qui concerne plus particulièrement la taxonomie 2.8, en raison du nombre élevé de modifications, nous mettrons en œuvre les nouveaux changements dès qu’ils seront définitifs et, dans l’intervalle, nous vous tiendrons informés des versions intermédiaires.

Le paquet Business complet pour tous les modèles peut être trouvé ici.

Les modèles annotés se trouvent ici.

You may also like