cleversoft group GmbH+49(0)89 288 51110
Open a Support Ticket Support
S'abonner à notre newsletter
cleversoft navcleversoft nav
contact cleversoft
S'abonner à notre newsletter

Alors que l'échéance se rapprochait de la fin de la période de transition de six mois, prévue par l'accord de commerce et de coopération entre l'UE et le Royaume-Uni, la Commission européenne a adopté deux décisions d'adéquation pour le Royaume-Uni : L'une au titre du règlement général sur la protection des données (RGPD) et l'autre pour la directive relative à l'application de la loi sur le traitement des données à caractère personnel pour les infractions pénales.


Découvrons ensemble comment nous pouvons aider votre entreprise.


Les solutions professionnelles de cleversoft vous ouvrent l’accès à un nouveau monde d’efficacité.

Contactez-nous

Découvrons ensemble comment nous pouvons aider votre entreprise.


Les solutions professionnelles de cleversoft vous ouvrent l’accès à un nouveau monde d’efficacité.

Contactez-nous

Alors que l’échéance se rapprochait de la fin de la période de transition de six mois, prévue par l’accord de commerce et de coopération entre l’UE et le Royaume-Uni, la Commission européenne a adopté deux décisions d’adéquation pour le Royaume-Uni : L’une au titre du règlement général sur la protection des données (RGPD) et l’autre pour la directive relative à l’application de la loi sur le traitement des données à caractère personnel pour les infractions pénales.

Avec ces décisions, la Commission européenne affirme que le Royaume-Uni a entièrement intégré les exigences du GDPR et de la directive sur l’application de la loi dans son système juridique post-Brexit.

Alors, qu’est-ce que cela signifie ?
Quels sont les motifs sous-jacents des décisions ?
  1. Le Royaume-Uni offre de solides garanties contre l’accès aux données personnelles par les autorités publiques
  2. Le Royaume-Uni est soumis à la juridiction de la Cour européenne des droits de l’homme et doit adhérer à la Convention européenne des droits de l’homme.
  3. Le Royaume-Uni est l’une des parties contractantes de la Convention du Conseil de l’Europe pour la protection des personnes à l’égard du traitement automatisé des données à caractère personnel.

Il est intéressant de noter que les décisions comportent, pour la première fois, une clause de « sunset », qui fixe une limite de temps à la validité des décisions.

Selon la clause, les décisions expireront quatre ans après la date d’entrée en vigueur et pourraient être renouvelées si le Royaume-Uni maintient le niveau adéquat de protection des données à caractère personnel. Pendant cette période, la Commission surveillera le système juridique britannique et pourra intervenir à tout moment si le Royaume-Uni ne parvient pas à maintenir un niveau adéquat.

Comme toujours, nous vous tiendrons informés de l’évolution de la situation.

You may also like